Les Boucles de Seine

Les méandres du fleuve Normand

Après le décollage, nous prenons la direction des Lacs de Poses en suivant le débouché de la vallée de l’Eure, encadrée par quatre plateaux : le plateau du Vexin à l’est, le plateau de Caux au nord, prolongeant l’axe de la vallée de l’Andelle, le plateau du Neubourg à l’ouest et le plateau de Madrie au sud. Sur notre parcours, nous volons au-dessus des villes de Saint pierre de Vauvray et Val de Reuil.

Pour se repérer, on distingue la ligne de chemin de chemin de fer reliant Rouen-Paris ainsi qu’un coteau qui structure la vallée de Connelles et la côte des deux Amants. Ce coteau qui domine la seine de plus de 140 mètres de dénivelé qui semble prendre même des allures de falaises, laisse régulièrement entrevoir des affleurements de craie entre ses pans boisés.

Nous survolons ensuite le barrage de Poses-Amfreville, dernière écluse avant la mer ainsi que les carrières alluvionnaires (ballastières) fournissant du gravier à béton pour la région parisienne. Sur le plus grand des lacs, appelé aussi « lac des deux amants », profite une base de loisirs nautique et de plein air. On peut y découvrir régulièrement des parapentistes en train d’effectuer des exercices de voltige. Un peu plus loin se trouve le lac du Mesnil réputé pour la pèche de carnassiers. Les poissons y sont nombreux comme des perches, des sandres, du silure et surtout de très beaux brochets.

Nous continuons vers l’une des boucles de seine où domine sur les hauteurs des Andelys le Château Gaillard. Cette forteresse militaire médiévale du XIIᵉ siècle en ruine bâti sur une falaise de calcaire est aujourd’hui devenu un des lieux touristiques phares de la région.

Nous revenons vers Oissel en suivant les méandres de la Seine jusqu’au survol de la ville d’Elbeuf, la forêt domaniale de la Londe Rouvray. Dans sa continuité, on aperçoit la forêt de Roumare composée d’un parc animalier de 26 hectares ainsi que de grandes séries de chênes et de hêtres. La forêt abonde de nombreuses espèces animales comme des cerfs, chevreuils et sangliers.

Nous poursuivons au Nord. A l’horizon les bras du fleuve qui se perdent au loin vers l’estuaire et le pont de Normandie. Nous bifurquons aux abords de la ville de Duclair et entamons notre retour en passant non loin de la ville de Maromme et de Mont Saint Aignan.

Sans oublier la grande ville de Rouen, capitale de la Normandie. Importante cité au temps des Romains et du Moyen-Âge coupée entre deux rives de la Seine. Nous longeons l’une des rives pour apercevoir la magnifique abbaye de Saint-Ouen qui surplombe le cœur du centre ville et son quartier historique.

rouen

Enfin, devant nous l’aéroport de Rouen Vallée de Seine, nous redescendons doucement vers notre terrain où notre voyage s’achève.

vel, non sem, fringilla sit risus. Phasellus in porta.